Tandis que le Noël joue un rôle très important dans la vie des occidentaux, la fête du Nouvel An est une occasion spéciale pour les asiatiques, notamment les vietnamiens. Cette fête est autrement connue par un nom vietnamien “Tet”. Vous pouvez faire un voyage pendant le Tet du Vietnam pour découvrir non seulement la culture et les coutumes uniques de cette pays mais aussi la mode de vie des habitants. Voici les informations intéressantes et utiles pour votre voyage au Vietnam pendant le Tet.

Information générale du Tet au Vietnam

La signification du Tet au Vietnam

Le Vietnam est divisé en 3 régions: Nord, Centre et Sud. En raison des différences de la culture, des coutumes ou de la mode de vie des habitants le Tet de 3 régions est très différents. Bien que chaque région a ses propres caractéristiques de la célébration du Tet, cette fête est très important dans la vie des vietnamiens. Après « la nuit de l’effacement des mauvaises habitudes », c’est un total renouveau, qui se traduit par exemple par le port d’un costume neuf, mais cela suppose aussi un esprit neuf, des sentiments neufs.

Tet
Tet

La maison est fleurie et décorée de bandes de papier rouge, ornées de sentences en idéogrammes anciens. Les voeux exprimés sont les traditionnels « trois innombrables »: Bonheur (Phuc), Prospérité (Loc), Longévité (Tho).

Quand le tet passe au Vietnam

Il tombe entre  janvier et février du calendrier occidental : sa date change chaque année du fait de la différence entre les calendriers solaire et lunaire. Les trois premiers jours suivant le nouvel an sont fériés, mais de nombreux vietnamiens chôment toute la semaine. Les trois premiers jours ont le plus important. L’activité du pays est ainsi réduite au minimum.

  • 2019: 05 février 2019
  • 2020 : 25 janvier 2020
  • 2021: 12 février 2021
  • 2022: 01 février 2022

Le tet au Nord du Vietnam

À Nord-Ouest du Vietnam

Il y a beaucoup de minorités ethniques qui vivent depuis longtemps au Nord-Ouest du Vietnam. Ils ont leurs coutumes très uniques pour célébrer le Tet. Voici découvrez avec nous le Tet au Nord-Ouest du Vietnam.

Appeler les buffles pour célébrer la fête du Têt du peuple Muong

Avant le Tet, les minorités ethniques de Muong ont une coutumes très spéciale. C’est d’“appeler les buffles pour célébrer la fête”. Ils utilisent une cloche en bois pour appeler les buffles après le moment qui commence le nouvel an. Ils croient que cette action est un paiement d’une dette de reconnaissance pour les animaux domestiques qui leur aident pendant toutes les années.

Appeler les buffles
Appeler les buffles

Ils pensent que le buffle ou la charrue devraient également doivent célébrer le Tet après une année difficile.

La fête du lavage des cheuveux du minorité ethnique Thai

Les peuples de Thai à Son La se lavent la tête à partir de midi le dernier jour de l’année. Tous les anciens du village, chefs de village, des plus jeunes aux plus âgés, se sont rendus au bord de la rivière pour organiser une cérémonie de shampooing pour chasser toute la malchance de l’année. Ils préparent également des bols d’eau de riz qui ont été légèrement imbibés. Cette action signifie la chance dans le nouvel an.

La fête de se laver la tête du minorité ethnique Thai
La fête de se laver la tête du minorité ethnique Thai

Les gens de Cao Lan scellent leurs maisons avec du papier rouge

La première préparation des gens de Cao Lan est collé le papier rouge.  Avant Tet c’est un “jour de scellement” pour tout ce qui appartient à la famille. La maison est décorée du rouge. Selon les habitants de Cao Lan, le papier rouge est un symbole de la joie et la bonté.

Les gens de Cao Lan scellent leurs maisons avec du papier rouge
Les gens de Cao Lan scellent leurs maisons avec du papier rouge

Coller du papier rouge dans la maison est le début de la nouvelle année avec le bonheur et la chance.

Les gens de Lo Lo ont volé pour avoir la chance

Ils pensent qu’au moment de venir à la nouvelle année, si quelqu’un emene quelque chose à la maison, la famille aura beaucoup de bonnes chances dans la nouvelle année. Par conséquence ils voleront pour espérer les chances mais ils ne prennent pas beaucoup des articles de grande valeur, mais seulement des oignons, de l’ail, des bâtons …

Les hommes H’Mong doivent se lever tôt pour faire cuire le riz

Le matin du premier jour, les hommes H’Mong ont dû se lever pour cuisiner et faire tous les travaux ménager. Il pense que le fils est le soutien de famille, donc tout dans la famille est responsable du maintien de la tradition toute l’année. Au petit matin du premier jour du Nouvel An lunaire, ceux qui se réveillent en silence, pour ne pas s’appeler, car s’ils s’appellent, les insectes entendront simultanément “se réveiller” pour détruire le maïs et le riz.

Les Gie Trieng mangent du charbon

Les Gie Trieng (vivant principalement à Quang Nam et Kon Tum) appelent le nouvel an traditionnel sous le nom de Cha Cha. Ce qui signifie manger du charbon. Selon eux, celui qui a le plus de cendres du charbon dans le nouvel an, aura de la chance et récoltera de bonnes récoltes. Pour pouvoir s’en tenir aux cendres, 3 jours avant le Têt, les garçons coupent du bois de chauffage dans le forêt pour brûler du bois de chauffage en gros tas de charbon et les ramener au village. De plus, les villageois ont également fait cuire du riz gluant, caressant des chiffons séchés et brûlant en cendres. Ces deux types de cendres seront jetés haut et la personne qui obtiendra le plus de cendres sera la plus chanceuse.

À Hanoï

Si vous voulez découvrir la culture ou les coutumes qui existent depuis longtemps, Hanoï est un meilleur endroit pour vous. Les habitants préservent les coutumes traditionnelles de génération en génération. C’est non seulement la foire qui ne se tient qu’une fois par an à Hang Luoc ou un marché d’antiquités en fin d’année mais aussi les coutumes, la décoration des maisons au cours du nouvel an et les temples.

Les habitants ici célèbrent le Tet pas bruyant mais délicat, doux, paisible et confortable.

Arrangement du narcisse

C’est une coutume spéciale des hanoiens. Au moment du nouvel an lunaire, si les fleurs de pêcher ou de prunier sont connus à tout le monde, le narcisse, lui, est un petit luxe que seuls les fins connaisseurs peuvent s’offrir.

Evidemment, vous pouvez vous acheter un pot de narcisses au marché, mais là, ça n’a aucune autre valeur que celle de la décoration, vous diront ces connaisseurs hanoiens pour qui, tout le plaisir consiste à créer son propre bouquet de narcisses…un loisir aux confins du rite.

Le jour du réveillon, le pot de narcisses est installé avec soin sur l’autel des ancêtres. Puis, le jour de l’An, il est trôné au salon pour être admiré par toute la famille comme par les visiteurs venus présenter leurs vœux.

les marchés des fleurs

Les marchés aux fleurs offrent un superbe spectacle. À Hanoï, le quartier des rues Hang Luoc et Hang Ma se transforme en un véritable marché de kumquats, de pêchers et aussi de petites branches de pêcher. Un marché très coloré de rose, vert, orange, jaune attire toujours plein de mondes dans ces jours.

Les marchés des fleurs
Les marchés des fleurs

Au cours des jours précédents du Nouvel An, l’excitation est presque palpable sur les marchés. Les gens se précipitent pour acheter des décorations et de la nourriture, des motos chargées de kumquats et de pêchers encombrent les rues.

Les repas dans la fête du Nouvel An

Les repas au Nord du Vietnam

La gastronomie est un facteur important du Tet traditionnel. Les repas jouent un rôle très important dans la vie des habitants. Avec leur habileté et leur subtilité, les Hanoïens font les plats très délicieux. Les plats dans le  repas copieux du Tet est préparés méticuleusement. Ce qui signifie la prospérité et le bonheur de chaque famille. Dans ces repas, il y a banh trung, poulet, porc congelé, poisson braisé, Pâté de tête à la vietnamienne, nem et riz gluant…

Le plateau des cinq fruits sur l’autel des ancêtres au Vietnam

Selon les anciens, toutes les matières sont créées par les cinq premiers éléments sont: le métal, le bois, l’eau, le feu et la terre. Le plateau des cinq fruits sur l’autel des ancêtres au Vietnam est une manifestation de cette idéologie.

Le plateau des cinq fruits
Le plateau des cinq fruits

Sur l’autel des ancêtres de chaque famille, les offrandes sont variées : des pâtisseries nombreuses, boissons comme bouteille ou canette de bière, de l’alcool de riz,..et impossible de manquer le plateau des cinq fruits au moins.

Au Nord du Vietnam, ce plateau comprend: bananes vertes, pamplemousses, des oranges ou mandarines, de kakis, de kumquat .

Décoration des maisons

A l’instar de la tradition occidentale de l’arbre de Noël, les maisons vietnamiennes sont décorées d’arbres. On dresse un arbre du Nouvel An (cay neu)  pour repousser les mauvais esprits. Le kumquat a la préférence, mais on trouve également des branches de pêcher (Hoa dao) dans le Nord. De plus les Hanoïens collent aussi le papier rouger pour espérer les chances et l’affaire qui va comme sur des roulettes.

Décoration des maisons
Décoration des maisons

Le tet au Centre du Vietnam

Au début de la nouvelle année, les gens visitent et souhaitent souvent leurs parents et grand-parents, prient  au temple pour la fortune, la paix et la chance. Tandis que les repas au nord du Vietnam est connus pour sa méticulosité et sa subtilité, les plats au Centre sont cuits très affétés. Salade de figues, mélange de jacquier, porc grillé, boeuf habituellement cuit, porc radis maigre, boeuf grillé à la citronnelle, banh tet, plat de melon, rouleaux de printemps, tré … sont depuis longtemps devenus les plats typiques et la nostalgie des habitants.

Plateau de cinq fruits au Centre

Selon notre croyance, ils sont emblèmes de cinq éléments du cosmos, métal, bois, eau, feu, terre avec lesquels on présente les vœux respectifs pour Phuc, Loc, Tho, Khang, Ninh ou bien Bonheur, Prospérité, Longévité, Santé et Paix.

Ces offrandes varient en fonction des fruits de saison et des spécialités de chaque région. Il y quelques variations en ce qui concerne les fruits pour le culte des ancêtres du Têt selon les coutumes de chaque région.

Dans le centre, on y trouve plus souvent bananes, fruits du dragon, pastèque, corossol, orange, mandarine, ficus racemosa …

La fête du Nouvel An dans les grandes villes au Centre du Vietnam

 À Hué et Danang

Ce sont les plus grandes villes du pays. Où les voyageurs peuvent vivre plusieurs festivités organisées en plein air. Et il ne faut surtout pas manquer d’admirer, à zéro heure du premier jour de la nouvelle année lunaire. Le feu d’artifice à tous les points principaux de ces grandes villes. Pendant les jours qui suivent. Les voyageurs peuvent profiter de l’occasion unique dans toute l’année pour circuler dans les rues désertes. Et admirez les décorations typiques de la fête du Têt. De plus, vous pouvez jouir de l’ambiance tranquille et bien agréable dans ces villes.

Tet à Hue
Tet à Hue
À Hoi An

La petite ville charmante du Centre Vietnam, n’arrête jamais de captiver les voyageurs même les plus exigeants. Cette ville de 200 ans célèbre aussi la fête du Têt avec plusieurs festivaux traditionnels. Il y a la récitation de poèmes vietnamiens, le festival de lanterne, la danse à la licorne ou les jeux de loterie. Ce qui attirent un grand nombre de participants. Les habitants locaux se réunissent dans les temples et pagodes . Ils veulent faire des offrandes aux ancêtres et célébrer la nouvelle année lunaire. Les voyageurs à la ville de Hoi An vont connaître une excellente ambiance, totalement différente de la tranquillité habituelle.

Tet à Hoi An
Tet à Hoi An

Le tet au Sud du Vietnam

Chaque année, à partir de début décembre, les habitants au Sud commence à préparer du Têt. Le marché aux fleurs est une caractéristique unique du Sud. C’est une destination qui attire beaucoup de touristes dans le monde entier lors de leurs voyage au Sud du Vietnam pendant le Tet. Les types des fleurs sont variées. C’est principalement fleur d’abricot, camomille, chrysanthème framboise, porcelaine thaïlandaise, nénuphar demain … Les voyageurs peuvent  admirer la beauté des fleurs et se relaxer après une année fatiguée. Différent du climat très froid du Nord,la température au Sud est chaude. Les fleurs d’abricot est considérées comme un symbole de longévité et de bien-être (bénédiction, fortune, longévité et sécurité).

Les platsbtraditionnels dans le Tet au Sud du Vietnam
Les platsbtraditionnels dans le Tet au Sud du Vietnam

Les repas du Tet au Sud sont méticuleux et unique. Des casseroles, de la salade de racine de lotus, du poulet bouilli, Banh Tet, Choucroute de germes de haricot, des cornichons, des crevettes séchées sont les plats traditionnels dans le repas des habitants du Sud au cours du Tet. En particulier, presque partout dans le sud du pays. Chaque famille a un pot de porc au caramel vietnamien et de la Soupe de courgettes amères farcies. Ces deux plats sont toujours inclus dans le plateau pour les ancêtres du 30 Têt. “Khổ qua” signifie “mettre fin à la souffrance” en vietnamien. C’est pour cela qu’on croit que si on mange la soupe de courgettes amères au nouvel an. Toutes souffrances vont passer.

 

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Anh Ngoc

Je suis Phan Hoang Ngoc Anh et travaille comme Marketing exécutive de Paradise Travel. Je suis diplômée de l'Université d'Hanoi, Département de langue française. J'aime d'écouter la musique, de faire un voyage et de déguster les bons plats. Ma citation préférée "Aujourd'hui est le nouveau jour".

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée