Les vietnamiens ont beaucoup de fêtes très importantes chaque année. Ils organisent des fêtes pour garder la mémoire des héros ou célébrer les occasions spéciale du pays. Si vous voulez admirer la beauté unique de ce pays et découvrir précisément les coutumes et la culture des vietnamiens, Tet est une meilleure choix pour vous.

La fête du Nouvel An au Vietnam
La fête du Nouvel An au Vietnam

La fête du Nouvel An est autrement connu par un nom “Tet”. C’est une occasion spéciale au Vietnam. C’est une débauche de couleur, une explosion de pétards, les quartiers rivalisent d’ingéniosité pour être les meilleurs dans leurs danses, leurs décorations. En ce temps là les vietnamiens passent le temps non seulement pour la famille mais aussi pour la décoration de la maison et la gastronomie unique. Voici les plats traditionnels et les coutumes intéressants à découvrir en voyageant au Vietnam.

Quand passer la fête du Nouvel An au Vietnam?

La fête tombe entre  janvier et février du calendrier occidental : sa date change chaque année du fait de la différence entre les calendriers solaire et lunaire. Les trois premiers jours suivant le nouvel an sont fériés, mais de nombreux vietnamiens chôment toute la semaine. Les trois premiers jours ont le plus d’importance. L’activité du pays est ainsi réduite au minimum. Vous pouvez découvrir la culture et les coutumes spéciaux des vietnamiens lors de votre voyage au Vietnam.

  • 2019: 05 février 2019
  • 2020 : 25 janvier 2020
  • 2021: 12 février 2021
  • 2022: 01 février 2022

Les plats traditionnels à ne pas manquer pendant la fête du Nouvel An

La gastronomie vietnamienne est très unique et délicieuse. Chaque plat est une combinaison parfaite des ingrédients et la méticulosité des cuisiniers. En particulier cette chose est rendue précisément dans les plats traditionnels du Tet au Vietnam. C’est pourquoi découvrez avec nous l’originalité de la gastronomie dans la fête du Nouvel An au Vietnam.

Repas copieux au Nord lors de la fête du Nouvel An au Vietnam

Les gens du Nord préfèrent souvent la forme, donc dans les repas de la fête du Nouvel An, les plats sont arrangés joliment et méticuleusement. Selon la conception traditionnelle, il y a 6 ou 6 assiettes ou 8 bols de 8 plats représente la fortune dans un plateau. Depuis plusieures année, les repas au Nord dans le Tet conservent tous les coutumes du pays lors de votre voyage au Nord du Vietnam. En particulier, il doit inclure des plats traditionnels comme :

Banh Chung

À l’image des fêtes du monde entier, une grande partie des célébrations tourne autour de la nourriture. Le plat typique du Têt est le gâteau de riz gluant traditionnel vietnamien “Banh chung”, de forme carrée et constitué de viande de porc gras et de pâte de haricot entouré de riz gluant (Gao nep).

Banh Chung
Banh Chung

La préparation est emballée dans des feuilles de “dong” vert (une feuille ressemblant à celle du bananier) et ficelée avec des brindilles de bambou, ce qui lui donne l’apparence d’un cadeau. On en voit partout disposés en piles.

Xoi Gac

Le riz gluant est aussi important pendant le Têt. On peut faire le “xoi” sous plusieurs types.  Xoi gac (riz gluant avec le fruit de “gac”) est pourtant préféré par les personnes parce que sa couleur rouge symbolise la chance. Ce riz gluant est généralement servi avec le poulet cuit. Parmi ces types, xoi gac est le plus préféré des gens en raison de sa couleur rouge qui symbolise la chance et la nouvelle réalisation dans une nouvelle année. Le Xoi est généralement servi avec du Gio Cha ou du poulet bouilli dans les repas de Tet.

Xoi Gac
Xoi Gac

Pâté de tête à la vietnamienne

Ce plat appelé “Giò thủ” est un plat traditionnel de la fête du Têt au Nord du Vietnam. Je me souviens que ma grande mère a préparé ce mets et quelques plats comme: le banh chung, mortadelle vietnamienne, viande de porc en gelée, riz glutineux rouge au momordique, poulet bouilli pour le repas destinés aux ancêtres et au génie du foyer lors du Têt.

Pâté de tête à la vietnamienne
Pâté de tête à la vietnamienne

Ce plats est fait essentiellement à base des morceaux de tête de porc (langues, oreilles, museau) qui est parfumé aux oignons et à l’ail, aux champignons noirs, au nuoc mam pur (sauce de poisson) et au poivre.

Poulet bouilli

C’est un autre plat populaire de la fête du Tet qui est facile à faire. Le poulet bouilli est essentiellement un poulet entier cuit à la couleur jaune pâle. Le poulet ne doit pas être mangé avant d’être placé sur l’autel pour rendre hommage aux ancêtres.

Poulet bouilli 
Poulet bouilli

Ensuite, le poulet bouilli est coupé en petites parties, comme une dinde à l’ouest. Parce que les Vietnamiens font souvent simplement bouillir le poulet avec seulement de l’eau, il est souvent mangé avec une petite vaisselle de sel, des feuilles de citron vert finement coupées en tranches, du jus de citron vert et parfois un peu de piment tranché.

Nem

Le « nem » est certainement l’un des plats les plus connus de la cuisine vietnamienne à l’étranger. Ce rouleau frit parfumant de couleur caramel, de crêpe croquante et de garniture à base de porc haché, des légumes et épices est souvent attribué à la cuisine chinoise, hors il est bien vietnamien !

Nem
Nem

C’est un plat qui gagne les tables lors des occasions spéciales, surtout durant les fêtes traditionnelles du Vietnam : on le trouve dans les repas du Têt, lors des mariages et des anniversaires. Dans une famille vietnamienne, quand la maman annonce le nem dans le menu, tous les membres ont le cœur qui palpite et donnent un coup de main volontiers pour les confectionner !

Cornichons

Si vous avez du dégoût pour Banh Chung, le riz gluant ou nem…, Cornichons est  est le choix idéal. Ce plat aident à n’être pas dégouté. Alors, dès maintenant, préparez-vous cornichons pour que toute la famille puisse déguster au cours de la nouvelle année. De plus, vous pouvez faire ce plat avec avec le chou-rave ou la carotte. Vous pouvez le manger avec des oignons, avec de la viande congelée et du banh chung.

Cornichons
Cornichons

 Porc congelé

C’est le plat typique de Nord qui a l’hiver très froid. Et pour congeler le porc, à côté de la viande de porc,  on utilise aussi la couenne de porc fraîche.

Porc congelé
Porc congelé

Les plats dans les repas au Centre lors de la fête du Nouvel An au Vietnam

Banh Tet

Le sens de ce plat est la convergence de la terre et du ciel. C’est un plat traditionnel à ne pas manquer dans le plateau des repas du Centre. Contrairement au banh chung enveloppé dans des feuilles de dong, Banh Tet sont emballés avec des feuilles de bananier. Bien que les ingrédients de ce plat soit comme Banh Trung comme de viande, de poivre, de haricots verts, la forme de ce plat est un coup cylindrique.

Banh Tet 
Banh Tet

Dans les repas dans le Tet des habitants au Centre,  il est indispensable d’avoir un plat de Banh Tet.

Nem Chua

C’est est un plat très célèbre au Centre du Vietnam. Vous pouvez manger nem chua et boire un verre de bière pour profiter bien le goût de ce plat. Nem Chua est cuit  à base de porc et marinés avec des épices et enveloppés dans des feuilles de goyave ou des feuilles d’intestin et fermentés. En dégustant le nem chua, vous ressentirez le goût sucré, aigre et croquant.

Nem Chua 
Nem Chua

Oignons marinés

Ils sont souvent utilisés comme plat d’accompagnement du Banh Chung ou des plats gras (viande congelée, poulet bouillie) pour réduire le gras. La douceur, l’acidité et la légère piquant des oignons contribueront à améliorer le goût des plats et à aider le corps à digérer les aliments plus facilement.

Oignons marinés
Oignons marinés

La cuisine vietnamienne est un monde magnifique. Par conséquent, il y a tant d’autres plats à ne pas manquer lors de la fête la plus grande du Vietnam, le Tet ! Il existe également de diverses versions de plats parmi les différentes régions. Le seul moyen de les apprécier est de sortir et de manger autant que possible. Lorsque vous savourez les mets, la vraie culture vietnamienne vous parviendra.

Crevettes aigres

Ce sont un plat habituel des gens au Centre du Vietnam au cours du Tet. Crevettes aigres sont aussi une spécialité des Hue. Dégustez le goût gras de la viande, la douceur des crevettes et les caractéristiques aromatiques et épicées de l’ail, du piment, du galanga, des fruits étoilés, des figues et des herbes extrêmement attrayantes.

Crevettes aigres
Crevettes aigres

Mortadelle Vietnamienne

Le Gio (mortadelle vietnamienne) est généralement servi avec du Xoi (riz gluant) et du Banh Chung. Les Vietnamiens font du Gio à partir de viande maigre, de sauce de poisson et l’emballage de feuilles, puis le bouillant pendant des heures. On peut conserver le Gio pendant un mois ou plus grâce à ses couvertures. Il existe de nombreux types de gio selon leur ingrédient principal : gio lua (à base de porc), gio ga (à base de poulet), gio bo (à base du bœuf). Tous ces types sont utilisés non seulement durant le Têt, mais également tout au long de l’année.

Les plats dans les repas au Sud lors de la fête du Nouvel An au Vietnam

Viande imbibée de sauce de poisson

Ce plat est fabriqué à partir de boeuf ou de porc, préalablement nettoyé et imbibé de sauce au sucre cuite dans certaines proportions. Servi avec de la viande imbibée de sauce de poisson, des cornichons, des cornichons aigres-doux et des herbes pour lutter contre l’ennui.

Viande imbibée de sauce de poisson
Viande imbibée de sauce de poisson

Les plats traditionnels dans le plateau des habitants au Sud au cours de la fête du Nouvel An au Vietnam

Porc au caramel vietnamien

Au cours du Tet au Sud du Vietnam, c’est un plat traditionnel à ne pas manquer. Porc au caramel vietnamien est connu par un autre nom vietnamien “ Thit kho trung”. toute famille du Sud a un pot du porc au caramel lors de la fête du Nouvel An.

Porc au caramel vietnamien
Porc au caramel vietnamien

La viande de porc n’a que trois couches de maigre et la graisse est remplie d’œufs, de lait de coco avec une jolie couleur brune, magnifique. Il peut être mangé avec des cornichons ou du banh tet. C’est très délicieux.

Oignons marinés et crevettes séchées

Contrairement aux habitants du centre, les gens du sud ne mangent pas des oignons marinés avec banh Tet. Ils les dégustent avec les crevettes séchées. Les oignons aigres-douces sont servis avec des crevettes séchées et saupoudrés un mets avec un peu de sucre pour  profiter du goût croustillant, moelleux.

Banh Tet

Si les gens au Centre faitent facilement le banh tet, la recette de banh tet au Sud plus méticuleux. Ce plat a 2 types: Banh tet sucrés et salés. En particulier, banh tet de filet salés à base de graisse de viande traditionnelle, de haricots verts, de riz gluant contiennent également des saucisses, des œufs salés. Pain sucré à base de haricots verts, haricots rouges, bananes … Le pain du sud-ouest Tet est joliment emballé, y compris les célèbres banh cuon, Tra Cuon et Tra Vinh.

Banh Tet
Banh Tet

Soupe de courgettes amères farcies

Les courgettes amères (khổ qua) sont très populaires pendant la fête du têt des vietnamiens au Sud. “khổ qua” signifie “mettre fin à la souffrance” en vietnamien. C’est pour cela qu’on croit que si on mange la soupe de courgettes amères au nouvel an, toutes souffrances vont passer.

Soupe de courgettes amères farcies
Soupe de courgettes amères farcies

Ce plat est bon pour la santé car les courgettes amères “refroidissent” le corps, purifient le sang, éliminent les boutons et utilisées en prévention et traitement du diabète

Choucroute de germes de haricot

Vous pouvez le manger avec le fameux banh tet du nouvel an et le porc au caramel pour le repas du Têt vietnamien. Les pickles de germes de haricots mungo se préparaient sans autres artifices qu’avec le vert du poireau et le gingembre. Et la variété des couleurs étaient bien respectée.

Choucroute de germes de haricot
Choucroute de germes de haricot

Saucisses chinoises

Le plat traditionnel indispensable pour le nouvel an des gens au Sud du Vietnam est Lap Xuong. A l’occasion du Têt, les gens achètent beaucoup de saucisses chinoises à côté des autres plats. Vous pouvez choisir parmi de nombreux types de saucisses parmi les crevettes, le poisson et la saucisse sèche. Vous pouvez faire cuire des saucisses de plusieurs façons, comme la friture, la cuisson au four et les bouillir avant de les déguster.

Saucisses chinoises
Saucisses chinoises

Les coutumes des vietnamiens dans la fête du Nouvel An

En ce temps-là, les vietnamiens ont beaucoup de coutumes unique. C’est un symbole caractéristique de la culture de ce pays. Voici les informations très intéressantes de ces coutumes

Visite au cimetière

Au cours de la semaine précédant du Têt, une visite au cimetière s’impose pour inviter les esprits des parents morts à participer aux célébrations. Les proches absents regagnent le foyer familial afin que toute la famille soit réunie pour le Têt. Les liens se resserrent pour permettre à la nouvelle année de commencer sur de nouvelles bases, les dettes sont payées et tout est nettoyé ou repeint.

Le jour du culte du génie du foyer au Vietnam

Les préparatifs commencent sept jours avant le Nouvel An (le 23 jour du 12ème mois lunaire), lorsque les Tao Quan – les trois esprits du foyer de chaque maison – montent au ciel et rapportent à l’Empereur de Jade les événements de l’année passée. Ces dieux du foyer sont parfois décrits sous le nom – Ong Tao.

Le jour du culte du génie du foyer au Vietnam
Le jour du culte du génie du foyer au Vietnam

Le jour où les Tao Quan montent au ciel, ils chevauchent des poissons, alors vous pouvez observer dans tout le pays les vietnamiens lâchant trois petits poissons (rouges) dans les rivières ou les lacs.

L’autel des ancêtres est chargé d’offrandes et de nourritures, d’un peu d’alcool, de fleurs, de noix de bétel et des costumes de voyage en papier et d’argent en papier des Génies du Foyer ainsi que des trois petits poissons rouges vivants.

Les costumes et l’argent en papier seront ensuite brûlés pour que les fumées parviennent au Génie. Avec cette préparation, les vietnamiens espèrent avoir un rapport favorable et attirer ainsi la chance pour l’année à venir.

Décoration des maisons

À l’instar de la tradition occidentale de l’arbre de Noël, les maisons vietnamiennes sont décorées d’arbres. On dresse un arbre du Nouvel An (cay neu)  pour repousser les mauvais esprits. Le kumquat a la préférence, mais on trouve également des branches de pêcher (Hoa dao) dans le Nord, alors que dans le Sud et le Centre, on orne plutôt les maisons de branches d’abricotier  (Ochna integerrima – Hoa mai en vietnamien).

Décoration des maisons
Décoration des maisons

Visitez les marchés des fleurs

Les marchés aux fleurs offrent un superbe spectacle. À Hanoi, le quartier des rues Hang Luoc et Hang Ma se transforme en un véritable marché de kumquats, de pêchers et aussi de petites branches de pêcher. Un marché très coloré de rose, vert, orange, jaune attire toujours plein de mondes dans ces jours.

Les marchés des fleurs
Les marchés des fleurs

Au cours des jours précédents du Nouvel An, l’excitation est presque palpable sur les marchés. Les gens se précipitent pour acheter des décorations et de la nourriture, des motos chargées de kumquats et de pêchers encombrent les rues.

Plateau de cinq fruits

Signification de cinq fruits:

Selon notre croyance, ils sont emblèmes de cinq éléments du cosmos, métal, bois, eau, feu, terre avec lesquels on présente les vœux respectifs pour Phuc, Loc, Tho, Khang, Ninh ou bien Bonheur, Prospérité, Longévité, Santé et Paix.

Ces offrandes varient en fonction des fruits de saison et des spécialités de chaque région. Comme on a une grande palette de choix actuellement, les sortes de fruits choisies sont plus nombreuses, allant même jusqu’à dix. Raisins, poire, piment, sapotier, banane…y sont également exposés.. Quoi qu’il en soit,  on l’appelle toujours « Mam ngu qua » ou plateau de cinq fruits. Il y quelques variations en ce qui concerne les fruits pour le culte des ancêtres du Têt selon les coutumes de chaque région.

  • Dans le nord, traditionnellement le 5 typique comprend : un régime de bananes vertes, un pamplemousse, des fruit de pêcher, des kakis et des mandarines. Les bananes appuient les autres fruits qui sont de couleurs différentes, verte, orange, rouge…
  • Dans le centre, on y trouve plus souvent bananes, fruits du dragon, pastèque, corossol, orange, mandarine, ficus racemosa …
  • Dans le sud, le 5 témoigne du sens de l’humour et de la sobriété des habitants. La collection consiste aux fruits à savoir corossol, cocotier, banane, mangue et ananas. Ce qui, très populaires en cette région, présentent par leur prononciation, les vœux pour une vie justement suffisante. Il s’agit d’un jeu de mot. Ce qui signifie littéralement « demander ce qui est suffisant pour les dépenses ». Les gens du sud ont pour coutume de préparer également les offrandes avec d’autres fruits comme poire, fruit du dragon, grenade, pastèque.

Dans cette grande variété, ce n’est pas par hasard qu’ils sont les fruits de choix, car chacun a sa propre signification.

Xong Nha

C’est une coutume indispensable dans le Tet traditionnel. Selon la conception traditionnelle, le premier visiteur qui rentre dans la maison détermine la chance ou la malchance pour toute l’année. Habituellement, on va choisir une personne dont l’âge convient au signe du zodiaque et à l’âge du propriétaire pour la prier de visiter la maison.

Xong Nha
Xong Nha

Hai Loc

Le matin du premier jour de l’année, lors qu’on sort de chez soi, on va casser une petite branche. Cela signifie le symbole de la fortune et de la chance. Pourtant, de nos jours, cette coutume est de plus en plus remplacée par une autre activité. Ce qui a le même sens mais respecte mieux la nature. On achète un pair de canne à sucre. Et le dispose à côté de l’autel des ancêtres jusqu’à la fin du Tet.

Donner argent chanceux (li xi)

Depuis longtemps, les enveloppes rouges (étrennes), appelé “Lì xì” ou “Bao lì xì” en vietnamien. Ils sont indispensables pendant le Têt traditionnel du Vietnam. L’un offre à l’autre une enveloppe rouge ayant un billet d’argent à l’intérieur. Ce cadeau, réservé notamment aux enfants, symbolise la chance et la santé pour la nouvelle année.

Donner argent chanceux
Donner argent chanceux

En offrant le lì xì aux enfants, les adultes les souhaitent de vite grandir et de bien étudier. Tandis que avec les personnes âgées, on les souhaite la longévité.

Acheter du sel

On dit toujours que “đầu năm mua muối, cuối năm mua vôi”. C’est-à-dire on achète du sel au début de l’année et de la chaux à la fin de l’année.

Dans la préparation de Têt, outre le nettoyage de la maison, on va repeindre les murs en chaux. En plus, tout comme la croyance des Français, étendre de la chaux vive dans quatre coins de la maison peut empêcher les fantômes et les diables.

Et pourquoi achète-t-on du sel? En effet, le sel symbolise des sentiments chaleureux, l’harmonie dans les relations familiales et sociales. Donc c’est une coutume que l’on ne peut pas oublier dans ces jours là.

Demander des lettres graphiques

Ce dernier est une belle tradition qui représente le respect du Vietnamien pour l’éducation. D’une dizaine de jours avant le Têt, on trouve facilement des lettrés. Ce qui assoient sur des nattes dans un coin de marché. Il écrit avec un pinceau les caractères “Bonheur”, “Longévité”, “Génie”, des vœux ou des sentences parallèles sur le papier rouge.

Demander des lettres graphiques
Demander des lettres graphiques

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Anh Ngoc

Je suis Phan Hoang Ngoc Anh et travaille comme Marketing exécutive de Paradise Travel. Je suis diplômée de l'Université d'Hanoi, Département de langue française. J'aime d'écouter la musique, de faire un voyage et de déguster les bons plats. Ma citation préférée "Aujourd'hui est le nouveau jour".

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée