Malgré sa superficie limitée, la ville ancienne de Hoi An se cache une telle richesse culturelle, historique et culinaire. Peut-être que le temps vous ferait défaut dans votre découverte, pas assez de temps pour savourer intégralement la gastronomie de la vieille ville. Voici les 10 plats à ne pas manquer durant votre Voyage Vietnam.

1. Le riz avec du poulet

Le riz est bien choisi, c’est toujours le meilleur type, assez gluant et parfumé. On le marine et cuit avec le bouillon du poulet, y ajoutées les feuilles d’ananas. En ce qui concerne le poulet, aussi pas n’importe quelle sorte, après avoir été cuit, on y ajoute des oignons, du poivre et des herbes aromatiques.  Finalement, tous les ingrédients se sont présentés sur l’assiette, sans oublier la garniture y compris la sauce de pois et de piment. Tout constitue un plat vraiment typique, symbolisant la délicatesse chez les cuisiniers de Hoi An, devenant une beauté touristique qu’on appelle « Com ga pho Hoi » en vietnamien.

Riz et du poulet Hoi An

Adresse : Bà Buội-26 rue Phan Chau Trinh, Bà Hương-Kiệt Sica-56 rue Le Loi, Bà Nga-8 rue Phan Chau Trinh
Prix moyen : 60.000vnd (environ 3$)

2.      Cao lau

Durant le 17ème siècle où le port Hoi An ouvrait au monde entier, les résidents dans la rue ancienne Cao Lau seraient peut-être les premiers auteurs du plat. Ayant vu le jour dans les conditions commerciales ouvertes, ce plat a été inspiré de la gastronomie chinoise et  de la pâte froide des coréens. Pourtant, on maintient bien l’âme vietnamienne dans le Cao Lau, et on ne trouve le Cao Lau véritable qu’à Hoi An, au cours d’une Découverte du Centre du Vietnam.
Pâte et de la viande Hoi AnAdresse : Bà Bé-rue Tran Phu, Trung Bắc-87 rue Tran Phu
Prix moyen : 30.000vnd (environ 1.5$)

3.      Banh bao-Banh vac

Il s’agit de deux types de pains les plus traditionnels vietnamiens dont les recettes semblent un peu pareilles. On met toujours tous les deux sur une même assiette et les mange en même temps. Étant à l’origine du riz, le meilleur riz qui est tout blanc, gluant, parfumé, cultivé sur la terre de haute qualité. Concernant la farce de Banh Vac, on écrase de la crevette avec du poivre, de l’ail, de la ciboulette, et des épicé locaux dont on garde bien plusieurs secrets. Pour le Banh bao, c’est un peu différent, les ingrédients comprennent : du porc, du champignon, des tranches fines d’oignon, tous sont cuits aussi avec des épices traditionnelles qui font hausser la saveur du plat.
banh bao-banh vac Hoi An
Adresse : restaurant Bong Hong Trang (la rose blanche), 533 rue Hai Ba Trung  où on vous servira de meilleurs plats en vous montrant comment ils sont faits.
Prix moyen : 50.000vnd (environ 2.3$)

4.      Banh dap-hen xao

Le pain croquant accompagné par la palourde marinée frite retient le pas des convives. Le plat marquera certainement votre séjour au sein de la vieille ville.
Adresse : Passez par le pont Cam Nam, tournez à gauche, vous trouverez au moins 10 restaurants avec les panneaux familiers « Che bap, Banh dap-hen xao ». La qualité là est bien rassurante, vous pouvez tenter l’expérience dans n’importe quel restaurant.
pain croquant et palourde Hoi An
Prix moyen : 20.000vnd (environ 0.8$)

5.      Che bap

Dans la rue de Banh dap-hen xao, vous trouverez également ce truc sucré dont l’ingrédient principal est le maïs. Ce maïs porte la marque de Cam Nam la plus réputée de Hoi An. La meilleure période pour savourer ce dessert tombe entre le mois de mars et de septembre. À Hoi An, on ne cuit pas du maïs avec le lait de coco, cela évite de faire perdre la saveur originale du maïs. Seulement quand le maïs est prêt, on ajoute un peu de lait au-dessus  pour perfectionner la recette traditionnelle.
Che bap Hoi An
Adresse : équivalente à celle du 4. Banh dap-hen xao
Prix moyen : 10.000-15.000vnd (environ 0.6$)

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée