Le Vietnam est un des pays qui est connu non seulement pour la mode de vie des habitants, la gastronomie unique mais aussi pour la culture, les coutumes et les fêtes traditionnelles. Chaque année, les vietnamiens organisent beaucoup d’événements et fête qui ont ses propre caractéristiques. Parmi lesquelles, la fête des aliments froids – Tet Han Thuc est un des événements indispensable pour les Vietnamiens, notamment les habitants au Nord du Vietnam. Voici quelques informations nécessaires et intéressantes de la fête des aliments froids au Vietnam

Qu’est ce -que la fête des aliments froids – Tet Han Thuc?

Voici une tradition étonnante dans le monde sino-vietnamien : la journée où l’on doit manger des aliments froids. C’est en effet à chaque 3ème jour du troisième mois de l’année lunaire que se déroule cette fête.  Au Vietnam, cette fête est appelée « Tet Han Thuc ».

La signification et l’origine de la fête des aliments froids – Tet Han Thuc

L’origine de la fête des aliments froids

C’est une tradition qui remonte à des temps très anciens et commémore une allusion historique de la Chine. On la considère comme une occasion pour faire le culte des ancêtres à la fin du printemps.

Le personnage central de cette tradition est un philosophe mandarin : Gioi Tu Thoi. Ce dernier a fait un esprit de sacrifice exemplaire pour soutenir le Roi de la principauté Tan lors de son exil. Mais ce dernier a oublié de récompenser son sujet fidèle lorsqu’il a pu de nouveau, accéder au trône.

Ce qui a poussé Gioi Tu Thoi à poursuivre son esprit de sacrifice en vivant en ermite dans la forêt avec sa mère. Le Roi de la principauté Tan s’est finalement rendu compte de son manque de gratitude et l’invitera que trop tardivement. Il incendia la forêt dans laquelle s’était réfugié le mandarin, et pour ne pas revenir demander une charge, Gioi Tu Thoi se laissa mourir dans la forêt.

La signification de la fête des aliments froids

Bien que cette fête est originaire de Chine, elle a une signification différente pour les Vietnamiens. La fête des aliments froids au Vietnam n’a pas lieu en 3 jours mais uniquement le 3 du 3 du troisième mois lunaire chaque année . De plus, il n’y a pas le coutume de s’abstenir du feu.

Alors, que signifie vraiment la fête des aliments froids au Vietnam? Cet événements au Vietnam uniquement le 3ème jour du 3ème mois lunaire. Elle n’est pas liée à la mémoire de Gioi Tu Khoi mais au sens de garder la mémoire des ancêtres. De plus, il y a l’idée que ces deux gâteaux remonte en fait à la période Hung Vuong avec le sens symbolisant les racines vietnamiennes. “Banh Troi” est un symbole des “centaines d’oeufs” d’Au Co et du lac Long Quan: les gâteaux flottants sont “cinquante à jeunes”, et “Banh Chay” est “cinquante à la mer”.

Ainsi, le sens de la fête des aliments froids au Vietnam est vraiment destiné à rappeler les ancêtres. Par conséquent, cette fête est en fait souvent choisie comme le jour du culte des ancêtres, préparant le plateau des offrandes. Il y a des endroits où les habitants visitent   les tombes de leurs ancêtres.

Que faire les Vietnamiens pendants la fête des aliments froids au Vietnam?

Manger le “Banh Troi” et le “Banh Chay”

Comme toute célébration au Vietnam, il est de tradition de confectionner des mets traditionnels pour chaque fête. Pour le Tet Han Thuc, il s’agit de deux types de gâteaux de riz: le “banh troi” et le “banh chay”

“Banh troi”

Il faut former des boulettes de pâte de la taille d’un œuf de caille avec un morceau de sucre placé au centre. Ensuite, les boulettes sont placées entre les mains pour obtenir une forme bien ronde et lisse. Elles seront ensuite plongées dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles flottent à la surface, puis mises dans l’eau froide pour éviter qu’elles ne se collent les unes aux autres avant d’être déposées sur de petites assiettes avec des graines de sésames grillées semées au dessus

 “Banh chay”

Ils sont plus grands que les “banh troi”. Ce sont des boulettes un peu aplaties dans lesquelles on place en leur centre de la pâte de haricot mungo cuite qui servira de garniture. La cuisson est la même que pour le banh trôi, sauf qu’après être sorties de l’eau bouillante, elles seront placées dans un bol (trois ou quatre par bol) et arrosées de sirop et de farine de tapioca sucrée, avec au dessus quelques graines de haricots cuites.

Avant d’être dégustés froids, ces gâteaux seront présentés avec des fruits frais sur l’autel des ancêtres comme offrandes.

Préparer le plateau de cinq fruits

La préparation d’un plateau de fruits avec 5 fruits simples avec des couleurs selon les cinq éléments est également indispensable lors de la fête des aliments froids au Vietnam.

Selon le type de fruit que vous avez, il est préférable de choisir en fonction du fruit à cinq couleurs, mais pas selon la règle du plateau de fruits à cinq plateaux pour la fête du Têt, mais quelle saison représente les cinq éléments et rayonne l’hospitalité du défunt.

Préparer des offrandes: fleur, encens, bétel

Il est indispensable d’acheter de l’encens et de la noix de bétel pour la cérémonie de la fête des aliments froids au Vietnam. Parce qu’ils sont les facteurs indispensables de culte ancestral traditionnel.

À la découverte : Fête du Vietnam

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Lan Nghiem

Bonjour à tous, je suis Lan Nghiem. Étant passionnée de voyage, j'aime présenter l'histoire glorieuse, la culture unique et les paysages magnifiques du Vietnam à des amis au 4 coins du monde à travers mes articles intéressants!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée