Pour les Vietnamiens, le cyclo est devenu un moyen de transport très familier. Ce moyen existe depuis longtemps et s’utilise jusqu’aujourd’hui. Il est tout simple et ordinaire comme son apparence : pas de moteur, pas de bruit, pas de fumée. C’est la raison pour laquelle dans les grandes villes comme Hanoi, Ho Chi Minh ville ou Hue et Hoi An– deux anciennes villes, le cyclo est considéré comme le moyen le plus écologique et pratique.

 

Le cyclo – un trait culturel du Vietnam

 

Le cyclo vietnamien est une sorte de bicyclette à trois roues, avec un chariot à l’avant permettant aux passagers de se reposer dedans, alors que le conducteur pédalera. Pour ceux qui arrivent au Vietnam pour la première fois, ce serait un souvenir inoubliable de découvrir la beauté des villes en cyclo –pousse.  Par exemple, si vous arrivez à Hanoi, Vous aimerez sûrement s’asseoir sur un cyclo de promenade autour de lac Épée  restituée ou dans l’ancien quartier. Le rythme lent et paisible vous donnera de nombreuses occasions pour admirer le paysage, vous imprégner des sons et des odeurs de la ville.

 

Le cyclo – un trait culturel du Vietnam

 

Dans les  villes, les cyclos sont apparus de plus en plus dans les rues. Vous pouvez parfois croiser des cyclos utilisés dans les mariages. Ce serait souvent une cérémonie de mariage intéressante, gaie et spécifique. Ces mariages sont harmonisés entre deux styles : le dynamisme de la société moderne et  la paix d’une vie d’autan.

 

Dans l’esprit des Vietnamiens, le cyclo constitue encore un moyen indispensable malgré le changement de la vie. Chaque fois que l’on parle du Vietnam, ce seraient non seulement le Pho (nouilles), le Ao Dai (la robe longue), le chapeau conique mais aussi un simple véhicule de trois roues. Il s’agit une image familière et typique du pays !

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée